Témoins de Jéhovah

Evolution d’un mouvement religieux



Pour la première fois en Europe, une Cour d’Appel a décidé que les consignes écrites données par la dirigeance des Témoins de Jéhovah à l’encontre des exclus constituent une entrave à la liberté de culte.


C’etait le 6 février 2006 et la Cour d’Appel, celle de Liège en Belgique.

La cause a été portée devant la Cour par Jacques Lejeune qui avait été membre du mouvement religieux des Témoins de Jéhovah pendant 17 ans, mais qui finit par en être exclu.

Jacques a dénoncé la Congrégation Chrétienne des Témoins de Jéhovah pour avoir été discriminé par ses ex-coreligionnaires, estimant que ses droits humains fondamentaux avaient ainsi été lésés à cause des consignes discriminatoires imposées aux membres par la dirigeance du mouvement.

Bien que cette Cour ait reconnu que les consignes de la dirigeance données par écrit aux membres du mouvement « ne peuvent violer les principes démocratiques de la société civile », elle n’a cependant pas condamné les Témoins de Jéhovah, concluant que c’était à Jaques Lejeune de prouver qu’une discrimination avait eu lieu à son égard personnel.

Estimant que la Cour avait mal interprété la loi belge du 25 février 2003 contre la discrimination, loi qui demande à l’auteur présumé de la discrimination de démontrer l’absence de discrimination envers la victime, Jacques s’est pourvu en Cassation.

La Cassation à fini par donner raison à Jacques et intimé la reconduction du procès en Appel.

Suivez-en ICI l’iter judiciaire !


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

cizcz

Acceuil | À propos | Sujets | Témoignages | Evénements | Interactions | Autres langues


© Copyright 2021