Témoins de Jéhovah

Evolution d’un mouvement religieux


4 votes

Je pensais vous connaître

Lettre ouverte de Barbara Anderson au Département Editeurs De la Watchtower

En 1517, Martin Luther, écrivit dans une lettre adressée à l’archevêque Albert de Brandebourg : “Je vous prie de pardonner, bienveillamment, cette pourriture que je suis, d’avoir l’arrogance d’oser vous adresser une lettre.”

Oui, je sais, pour vous je ne suis qu’une pourriture, tout comme Luther l’était pour l’archevêque, vous demandant comment, quelqu’un exclu des Témoins de Jéhovah depuis 2002, ose vous écrire une lettre. J’avais été accusée d’être une pécheresse impénitente, condamnée pour avoir ‘suscité divisions’, puis étiquetée « d’apostat » parce que j’ai dénoncé publiquement à la NBC, dans le programme télévisé « Dateline » votre politique sur les abus sexuels aux enfants qui protège les pédophiles, règlement que vous avez vous-même contribué à établir. Je pari, maintenant, que vous vous rappelez de moi !

Il me semble déplacé que, pour avoir agi selon conscience, je dois être évitée comme un apostat et considérée comme morte au sein de ma famille et de mes amis.

De plus, selon le périodique La Tour de Garde du 15 juillet 2011, je serai aussi une « malade mentale », car c’est ainsi que l’on nomme tous les apostats.

Bien sûr, on peut guérir des blessures physiques d’une agression, mais les experts précisent que les insultes et les grossièretés peuvent causer des troubles émotionnels qui durent toute une vie. C’est la raison du dicton : « La plume est plus puissante que l’épée ». Vous savez bien que les mots peuvent être plus blessants qu’une lame, et il est évident que c’est dans ce but que, dans les publications de la Watchtower, vous les utilisez, pour porter atteinte à ceux qui sont en désaccord avec les enseignements des Témoins de Jéhovah.

Voilà presque vingt ans depuis que j’ai cessé de fouler vos tapis sacrés. J‘ai apprécié chaque instant de cette période, à l’exception, dans différentes occasions, des moments de conflits eus avec deux membres de votre équipe à cause de leurs pratiques amorales et malhonnêtes. L’un d’eux, travaille encore chez vous.

À cette époque je croyais à l’intégrité des rédacteurs de votre équipe. Je pensais qu’ils seraient loyaux à Dieu, jamais trompeurs envers les vérités religieuses. Mais, d’ultérieures investigations, m’ont prouvé que certains des rédacteurs du Département Rédaction sont des incompétents et d’autres simplement malhonnêtes.

Si je disais que les croyances des Témoins de Jéhovah sont crédibles comme un serpent, que ce ne sont que des balivernes et des idioties, les gens, dans notre société politiquement correcte, considéreraient mes mots offensifs et vexants. Toutefois, l’équipe de rédacteurs de la Watchtower pensent de s’en sortir allégrement malgré qu’ils tordent les Ecritures, en les utilisant contre ceux qui mettent en doute leurs doctrines et leur politique, et ils le font en toute impunité, comme ils ont affirmé récemment dans le périodique précité : « Les apostats sont ’malade[s] mentalement’ et cherchent à contaminer les autres avec leurs enseignements contraires à la vérité - (1 Tim. 6:3, 4) »

En premier lieu, tout cela est ridicule. L’apôtre Paul n’as jamais parlé d’« apostats », la Watchtower l’a fait ! Et il n’as pas dit au verset 4 : « ‘n’importe quel homme qui enseigne une autre doctrine’ est malade mentalement ! Les mots « maladie mentale » décrivent une condition physique. Mais Paul a dit : « il...mais étant malade mentalement de discussions et de débats sur des mots ». Littéralement, ces hommes « doutait », « insistaient », contestant et disputant sur les paroles de Jésus à un point tel que l’acharnement aux débats était comme une maladie. Puisque il n’y avait pas moyen de raisonner avec de tels hommes corrompus, Paul conseilla à Timothée de ne pas gaspiller son temps avec eux.

Je ne veux pas discuter de votre traduction du mot grec nose ? comme « mentalement malade » ou autres mots comparables utilisés par d’autres traducterus. Ma réflexion ne se porte pas non plus sur la description négative de l’apôtre Paul concernant la disposition mentale de ses principaux opposants qui étaient des pseudos, ou « faux frères », ou encore des « faux enseignants » qui doutaient ou débâtaient d’une question en particulier. Mais je suis en désaccord avec l’application interprétative dont vous en faites de ces mots.

Les premiers disciples du Juif, Jésus Christ, étaient des Juifs et ils ont continué à suivre la loi de Moïse. (Romains 15 :7) Les premiers croyants Chrétiens, Juifs grécisé, débâtaient avec insistance sur les mots de Jésus, afin que les Chrétiens Gentils soient circoncis et observent la loi Mosaïque.

Actes 15 :5 nous dit que ces croyants étaient, à l’origine, des Pharisiens. Paul mentionne ses luttes avec ce groupe dans au moins cinq de ses lettres. Le Clarke’s Commentary observe justement que ces “judaïsant …” n’étaient pas des apôtres, ni des hommes apostoliques ; mais, ils étaient sans doute, membres de la congrégation d’Ephèse ».

La controverse était entre les Chrétiens-Juifs et les Chrétiens-Gentils, et l’exhortation de Paul se referait spécifiquement à cette situation temporelle, certainement pas à une situation actuelle, plus de 2000 ans après la controverse. Mais oui, je connais ce que dit Paul en Romain 15 :4 : « … toutes les choses qui ont été écrites jadis ont été écrites pour notre instruction … ». Contextuellement, il se référait à son temps, pas le nôtre. Il est grotesque et erroné de prendre un évènement historique réel, tel que celui des Chrétiens-Juifs qui voulaient enseigner aux Chrétiens-Gentils une « doctrine » complétement différente (1 Tim 1 :3), c’est-à-dire l’observance de la loi mosaïque, et puis établir un lien avec une phrase trouvée en 1 Tim. 6 :4, qui se réfère à ceux qui contestaient les paroles du Christ, et de l’appliquer aux ex-Témoins de Jéhovah comme l’on fait les rédacteurs de la Watchtower !

Dans l’édition du 15 juillet, 2011 de la Version Simplifiée de La Tour de Garde, publiée pour les enfants et ceux qui ont des capacités limitée de lecture, les auteurs ont inséré une case à page 11, dans laquelle, les malades mentaux, « apostats » et « faux enseignants » sont définis « personnes qui se rebellent contre la vrai adoration et l’abandonne ». De cette manière, avec malice, vous définissez ceux qui ont quitté la religion. Ainsi, vous plantez la crainte dans l’esprit de vos lecteurs, la plus part d’entre eux, étant naïfs et innocents, facilement influençables pour devenir la proie de charlatans.

Luke, notre petit-fils de 12 ans, est conscient que ses grands-parents ont quitté l’Organisation des Témoins en 2002, et qu’ils sont maintenant bannis et, de plus, gardera dans son esprit la terrifiante pensée que nous sommes aussi des malades mentaux. Essayez d’imaginer, si vous le pouvez, comment réagirait un enfant devant un membre de la famille qui était Témoins de Jéhovah, après avoir lu que ceux qui abandonne cette Organisation, sont des malades mentaux. Vous devriez avoir honte d’écrire « les apostats sont des malades mentaux », des mots pleins de haine, qui vilipendent et rabaissent des gens que VOUS définissez pécheurs parce qu’ils ne peuvent pas accepter tous les enseignements et les dispositions de la Watchtower qu’ils considèrent nuisibles.

Je me permets de vous rappeler ce que vous avez écrit dans La Tour de Garde du 15 Février 2000 ; page 29 :

« Une fois de plus, la classe ecclésiastique … Par la force, ... avait réduit au silence une voix [celle de Cyrille Loucaris en 1638] qui s’élevait contre certains de ses enseignements non bibliques. Elle apparaissait clairement comme l’un des pires ennemis de la liberté de culte et de la vérité. Malheureusement, cet état d’esprit se manifeste aujourd’hui encore de diverses manières. L’histoire de Cyrille Loucaris nous rappelle utilement ce qui se produit lorsque des intrigues fomentées par des membres du clergé entravent la liberté de culte et d’expression. »

Durant plus de quarante ans j’avais cru que vous étiez différents de ceux du clergé qui souhaitaient supprimer le don de Dieu qui est « la liberté de pensée et d’expression ».

Mais d’après vos propres paroles, j’ai compris que je me trompais !

Salutations,

Barbara J. Anderson


- Lettre originale ( anglais )envoyée par Barbara Anderson au Siège Mondiale des Témoins de Jéhovah.

- Reçu Enregistrement lettre recommandée du 6 février 2012.


Lettre reçue et publiée à la demande et avec l’autorisation de Barbara Anderson.


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

cizcz

Acceuil | À propos | Sujets | Témoignages | Evénements | Interactions | Autres langues


© Copyright 2022